منتديات الوحدة للتربية والتعليم

منتدى التربية والتعليم بالمغرب
 
الرئيسيةاليوميةس .و .جبحـثالتسجيلدخول

شاطر | 
 

 Fabriquons un interphone

استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
amoura
عضو جديد
عضو جديد


عدد الرسائل : 9

مُساهمةموضوع: Fabriquons un interphone   الإثنين أكتوبر 04, 2010 11:21 pm


Fabriquons un interphone

par Henri-Pierre PENEL

Ce mois-ci encore, nous vous proposons un montage très simple, bon marché et tout particulièrement destiné aux débutants. Il s'agit d'un interphone. Néanmoins, malgré ses apparences modestes, ce petit montage est en mesure de rendre des services tout à fait honorables, par exemple, en tant que portier. Cela dit, passons à l'étude de son principe de fonctionnement.

Comme tout appareil de ce type, il fonctionne en mode « alternat », c'est-à-dire qu'il n'est pas possible de parler tout en écoutant son correspondant. Un inverseur permet de sélectionner le sens de la communication. Sur le plan de l'électronique, cela nous simplifie grandement les choses. D'une part, grâce à la réversibilité des haut- parleurs, il devient possible de les utiliser également en tant que micro. D'autre part, l'alternat résout les problèmes d'effet larsen, puisque chaque « poste » est monodirectionnel.

Notre montage se résume donc à un amplificateur sur lequel il est possible d'inverser entrée et sortie. Comme les signaux électriques issus du haut-parleur sont d'une tension très faible lorsque celui-ci est utilisé en tant que micro, il nous faut commencer par le préamplifier. Le circuit intégré que nous utilisons en tant qu'amplificateur principal ne possède pas un gain en tension suffisant pour assurer à l'interphone une bonne sensibilité. Cet étage de préamplification est réalisé à l'aide d'un transistor.

Globalement, ce dernier permet de multiplier l'amplitude du signal par un facteur important. Cette première amplification réalisée, le signal est appliqué à l'entrée du circuit intégré.

Celui-ci, du type LM 380, est un petit amplificateur à lui seul. Certes, sa puissance est modeste, puisqu'elle n'excède pas 1 watt, mais elle est largement suffisante dans notre montage. Notons que nous avons retenu ce composant pour sa grande simplicité de câblage. En effet, le nombre de composants à lui adjoindre pour assurer son fonctionnement est très réduit.

Pour terminer, un inverseur à glissière permet de commander l'alternat. Par le jeu de ses contacts, il place chaque haut-parleur soit en entrée soit en sortie du montage, ce qui explique d'ailleurs le câblage croisé des fils.



Nomenclature
Nomenclature...

R1 = 47 kilohms (jaune, violet, orange, or)
R2 = 10 kilohms (brun, noir, orange, or)

R3 = 47 kilohms (jaune, violet, orange, or)
R4 = 10 kilohms (brun, noir, orange, or)
R5 = 470 ohms (jaune, violet, brun, or)
R6 = 470 ohms (jaune, violet, brun, or)
R7 = 470 kilohms (jaune, violet, jaune, or)

K1 = inverseur à glissière

C1 = 100 nanofarads

C2 = 4,7 microfarads 12 volts
C3 = 100 nanofarads

C4 = 100 microfarads 12 volts
C5 = 220 microfarads 12 volts

T1 = 2N 3904 ou équivalent

IC1 = LM 380

H-P 1 = haut-parleur 50 ohms
H-P 2 = haut-parleur 50 ohms

La réalisation pratique de cet interphone ne doit pas poser de problème particulier. Il faudra cependant prendre soin de bien couper l'ensemble des bandes conductrices de la plaquette aux emplacements mentionnés ainsi que sous le circuit intégré. Il faut également veiller à respecter le brochage de ce dernier, tout comme celui du transistor, et bien contrôler la polarité des condensateurs chimiques.

Pour réaliser la liaison entre le haut-parleur faisant office de poste secondaire et le montage principal, du fil ordinaire peut être utilisé. Nous vous déconseillons, cependant, d'utiliser un fil trop long. Au-delà d'une trentaine de mètres, les atténuations sont importantes et risquent de compromettre le bon fonctionnement de l'interphone.

Pour l'alimentation de notre interphone, nous avons utilisé une simple pile 9 volts. Celle-ci lui confère une autonomie largement suffisante en utilisation « normale ». De plus, les coupleurs du type « bouton-pression » qu'utilisent ces piles possèdent l'avantage d'être bien repérés en ce qui concerne la polarité d'alimentation. Un fil rouge indique le + 9 volts. Le pôle négatif de la pile, quant à lui, est le plus souvent repéré par un fil noir ou bleu.

Néanmoins, il est parfaitement possible de l'alimenter à l'aide d'un petit adaptateur secteur. Ce dernier devra délivrer 9 volts sous 300 milliampères au moins. Notons que les adaptateurs bon marché ont tendance à introduire un léger ronflement dans le haut-parleur. Cependant, en raison de la qualité globalement médiocre du son, cela n'a que peu d'importance.

Enfin, dans le cas de l'utilisation d'un adaptateur, il faut veiller à respecter la polarité d'alimentation du montage. Toute inversion serait, en effet, fatale au circuit intégré...


Science & Vie N°923, Août 94, page 130
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
 
Fabriquons un interphone
استعرض الموضوع السابق استعرض الموضوع التالي الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتديات الوحدة للتربية والتعليم :: مــنــتدى المــنــظـــومــــة الـــتـــعـلـيـمـيـــة :: أساتذة و تلاميذ التعليم الثانوي الاعدادي :: الثالثة اعدادي :: التكنولوجيا الصناعية-
انتقل الى: